UN ETRANGLEUR ET DES PRALINES...

 



Le livre : « Grillés comme des praslines ! » de Yann K aux éditions de l’Ecluse (collection Les polars du Gâtinais)

Montargis est connue pour enchanter nos palais avec ses pralines et autres gourmandises, mais vous découvrirez avec ce livre que la Venise du Gâtinais cache bien ses secrets. Et le commissaire Norbert Morel n’est pas au bout de ses peines quand il croit clore facilement une banale affaire de cambriolage dans la célèbre confiserie Mazet.

Hélas pour lui, une question le taraude : pourquoi le cambrioleur a-t-il emporté un vieux violon sans aucune valeur caché en haut d’une armoire alors que les locaux du confiseur regorgeaient de trésors à portée de main ? Tandis que le commissaire s’interroge sur cette singularité, un homme meurt, étranglé sur les marches du musée de l’amitié franco-chinoise.

Et l'enquête de Norbert Morel conduit à penser que ces deux évènements plongent leurs racines dans l’histoire de la ville. Heureusement que le commissaire peut s’adjoindre l’aide d’Eugène, le vieux brocanteur qui connaît le passé de la ville sur le bout des doigts, pour résoudre les énigmes qui surgissent tout au long de cette enquête.

Voici un roman policier qui ne se prend pas au sérieux, qui est drôle, agréable à lire tout en étant très documenté sur l’histoire locale. Cerise sur le gâteau, il présente l’avantage- pour ceux et celles qui les craignent- de ne pas contenir de scène de violence ou d’horreur.

Publié par les éditions de l’Ecluse dans sa collection Les polars du Gâtinais, « Grillés comme des praslines ! » est une excellente lecture de vacances. Surtout si vous avez l’occasion de passer à Montargis et de visiter cette ville. L’enquête du commissaire Morel nous fait découvrir sous une forme amusante l’histoire de la ville depuis les années 1920. Histoire d’une grande richesse et pleine de variété puisqu’elle va de la création de la confiserie Mazet à celle de l’usine Hutchinson, en passant par la naissance du parti communiste chinois sous les arbres du parc Durzy. Tout un monde attachant, des personnages issus de l'émigration pour certains, des amours et des ressentiments, des mystères et des secrets. Bref tout pour faire un polar historique très réjouissant.

 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

PRIX GUILLAUME DE LORRIS 2024

POURQUOI L'ANDRIAGUE A DU RECOURIR AU CROWDFUNDING ?

POURQUOI NOUS AVONS PUBLIE LE LIVRE DE CLAIRE MARIN